Stores bateaux faits à la main

version est si simple! Tout ce qu’elle nécessite est deux tringles à tension et le tissu choisi. L’idée n’est pas la mienne, elle provient du magazine Living de Martha Stewart du mois d’octobre 2012.

Donc, il suffit de couper le tissus à la largeur de la fenêtre en laissant environ 5 cm de plus de façon à laisser la marge de  coutures. L’ourlet de jupe décrit ici, correspond à la couture que j’ai employé pour chacun des cotés du tissu.

Cela comprend le premier et le deuxième repli.

 

 

Mes replis de chaque côté étaient moins larges, mais cela vous une idée du processus.

 

Pour le haut et le bas, c’est le même processus, mais l’ourlet est plus large car il faut s’assurer que les ourlets puissent laisser passer la tringle. Voici le produit fini:

 

 

Après la rédaction de cet article, j’ai découvert une meilleure façon de fabriquer des stores bateaux. Jugez vous-même, lisez l’article Fabriquez vos propres stores bateaux.

Une cure naturelle pour les allergies saisonnières?

Au mois de juin, nous avons suivi la diète GAPS pendant quatre semaines. Mes allergies ont été mineures au cours de l’été. Je ne suis toujours pas certaine que le changement de diète a causé l’amélioration, mais je sais que la plupart des années, le mois de juin est terrible et j’ai besoin de prendre des antihistamines presque tous les jours pour survivre. Graduellement après avoir cessé la diète, nous avons recommencé à manger plus de sucre et beaucoup de céréales. Au cours de l’été, j’ai éternué quelques fois, mais rien de très grave. Et bien, cette semaine, mes allergies sont de retour en force. J’éternue continuellement, je me sens fatiguée et j’ai besoin de médicaments. J’ai décidé de recommencer la diète dès lundi (nous voyageons ce weekend pour le marriage de ma belle-soeur). Il sera intéressant de voir si encore une fois mes symptômes s’amélioreront. Si c’est le cas, il faudra certainement que je commence à prendre cette diète plus sérieusement.

Pour plus de renseignements sur la diète GAPS, veuillez consulter les articles d’intro à la diète GAPS sous la rubrique Santé – Nutrition, particulièrment celui-ci.

Je vis donc j’apprends

Le mouvement unschooling m’a toujours attirée. Je crois que la raison principale est que moi-même, en tant qu’adulte, j’apprends plus que jamais en poursuivant mes intérêts. Alors pourquoi en serait-il autrement pour mes enfants? Par contre, j’ai de la difficulté à abandonner entièrement les efforts scolaires. En fait, pour l’instant, je ne le veux pas. La question est de déterminer la proportion de notre temps qui sera consacrée aux travaux scolaires. J’élabore un horaire et je reviendrai sur le sujet. Mais pour l’instant, alors que la grande majorité des enfants sont retournés à l’école, mes enfants et moi-même continuons à nous occuper à exécuter des projets pratiques et à faire des excursions en plein air. Le mois de septembre est si beau, pourquoi le laisser passer en s’encabanant pour s’imposer les contraintes d’un horaire scolaire?

Le unschooling (l’apprentissage en liberté ou l’apprentissage infini) survient lorsque l’on découvre que la vie et l’apprentissage sont inséparables.

 

Une lampe de serre dans notre salle familiale?

J’adore jardiner. Au mois de janvier, je commence déjà à penser à mon jardin et à planifier mes cultures. L’année dernière j’ai trouvé une étagère usagée dotée de lampes de serre. Cela facilite grandement l’entretien de mes semis. De plus, les lumières éclairent les journées longues et sombres de l’hiver. C’est pourquoi j’ai décidé de laisser l’étagère dans ma salle familiale à l’année longue (en plus, j’ai nul part d’autre où la mettre). Malheureusement, en plus de prendre beaucoup d’espace dans cette pièce déjà encombrée, l’étagère n’était pas très attrayante.

Cette semaine, en magasinant, j’ai trouvé de beaux paniers que j’ai déc

idé d’acheter pour organiser et améliorer l’apparence de cette étagère. J’avais souvent pensé qu’une bonne couche de peinture serait bienvenue, mais à ce moment, j’ai décidé qu’elle serait nécessaire.  Le résultat me plaît beaucoup.

Ne partez pas en voyage de canotage en famille si….

1- Vous ne voulez pas passer deux jours à accomplir les préparatifs nécessaires pour partir en vacances.

2- Les conforts de votre foyer vous sont indispensables.

3- Vous pensez que personne ne devrait avoir besoin de travailler pendant les vacances. Il vous déplairait grandement de faire à manger, de faire la vaisselle, de ramasser du bois et de faire la lessive.  Il vous déplairait encore plus d’avoir besoin de transporter tout votre équipement.

4- Vous avez de la difficulté à laisser suffisamment d’espace à vos enfants pour leur permettre de tester leurs limites en toute sécurité (parfois).

               

5- Les bactéries et les bestioles vous effraient.

               

 

 

 

 

 

 

 

6- Vous ne voulez surtout pas être sale et mouillé ou même parfois avoir froid.

             

7- Les paisirs simples de la vie vous intéressent plus ou moins, vous rechercher plutôt l’action et l’exaltation.

Sinon, le canotage constinue un voyage idéal pour solidifier les liens de votre famille. Vous travaillerez ensemble, vous amuserez ensemble et ferez face aux situations inattendues ensemble. Pour se détendre, passer du temps en famille sans interruption et sans distraction, le canotage est sans égal. Rien de mieux pour apprécier la création et d’en jouir de tous les aspects.

Selon le psaume 19 : 2 Les cieux racontent la gloire du Dieu fort, Et l’étendue donne à connaître l’ouvrage de ses mains. 3 Un jour en transmet le récit à un autre jour, Et une nuit en instruit une autre nuit. 4 Ce n’est pas un langage, ce ne sont pas des paroles, Leur voix ne s’entend point… 5 Leur voix atteint jusqu’au bout de la terre, Et leurs accents parviennent aux extrémités du monde. Il a mis en eux une tente pour le soleil. 6 Celui-ci, semblable à un époux qui sort de sa chambre nuptiale, S’élance dans la carrière avec la joie d’un héros. 7 Il part de l’une des extrémités du ciel, Et sa course s’achève à l’autre extrémité, Et rien ne se dérobe à sa chaleur.

L’entretien ménager en fonction des zones

Finalement, l’élément clé de la méthode. Les tâches quotidiennes et hebdomadaires accomplies, il suffit de s’en prendre au nettoyage plus sophistiqué. Les tâches qui trop souvent doivent attendent au printemps, quand l’envie folle de nettoyer nous prend et celles qui sont constamment remises à plus tard.

Chaque semaine, exécuter autant de tâches que possible qui figurent sur la liste de la zone dans laquelle on se trouve. On nettoie une zone par semaine, ou quatre zones par mois. Comme je l’ai mentionné auparavant, il n’est pas nécessaire d’accomplir toutes les tâches énumérées sur la liste car dans un mois, on reprendra la même zone et on pourra continuer.

 

Voici mes listes, mais chaque personne devra l’adapter à ses besoins.

Taches ménagères

LES ZONES.doc

 

Si cela semble ambitieux, n’oubliez pas de faire appel à vos petits aides!