Fabriquez vos propres stores bateaux, deuxième version

Il y a quelque temps, j’ai rédigé un article dans lequel j’expliquais comment fabriquer des stores bateaux (Stores bateaux faits à la main). Il s’agissait là d’une immitation de stores bateaux, car ils ne comportaient aucun mécanisme, simplement deux tringles à tension. Cette version est un peu plus complexe, mais tout aussi facile! En effet, je crois que je n’aurais pas fabriqué ma première version si j’avais connu celle-ci. Le processus au complet ne prend qu’une heure et il n’exige aucune couture. Le coût des matérieaux se chiffre à un total de 30 dollars et cela comprend le tissu. L’idée provient du blog suivant: Pure of Faith.

Donc voilà:

1- Procurez-vous des stores à mini-lamelles (moins de 10 $ dans les magasins à rayons). Choisissez la taille qui correspond le mieux à votre fenêtre. Vous aurez également besoin de colle à tissu (prenez une colle de qualité supérieure) et assez de tissu pour couvrir votre fenêtre (allouez environ 10 cm de plus sur la longeur et 5 cm de plus sur la largeur).

2- Coupez votre tissu aux bonnes dimensions et pressez-le.

3- Étendez vos stores sur le revers du tissu sur grande surface de travail. Le mécanisme est situé à l’arrière des store, donc sur le dessus lorsque vous étendez les stores.

DSCF1033

4- Enlever les trois boutons au bas de vos stores et coupez l’échelle entre les deux cordes qui se trouvent sur les deux côtés et au centre des stores. Vous enlèverez complètement la corde mince sur les deux extrémités et les deux cordes du milieu.DSCF1035

5- Coupez le fil épais près de la base de façon à pouvoir la retirer.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

6- Retirez les lamelles en trop. Gardez-en de 8 à 10, car les stores bateaux comportent typiquement de 8 à 10 plis.

7- Passez le fil dans le trou de la base des stores et refaites un noeud afin de l’attacher. Espacez vos lamelle à l’oeil de façon à estimez la distance qu’il y aura entre chacune des lamelles.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

8-Collez votre tissu sur le haut et le bas de votre store.KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

9- Mesurez la distance entre vos lamelles et tracez une ligne à l’aide de la lamelle, cela servira de guide lorsque vous collerez . Pour vous assurez de tracer une ligne droite, mesurez les deux extrémités et le centre, puis tracez.

10 – Étendez la colle à tissu sur la lamelle et collez-la en suivant la ligne que vous avez tracée. Le côté courbé de la lamelle est le côté qu’il faut coller sur le tissu.

11- Répétez pour chacune des lamelles. Pas besoin de vous stresser, si la distance entre les lamelles n’est pas identique, personne ne le remarquera.KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

12- Mettez de la colle sur l’extrémité des lamelles et pliez le tissu pour le coller sur le derrière des lamelles.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

 

13- Exécutez le processus des deux côtés et vous avez terminé.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

DSCF1037

 

Voici le résultat après l’installation:

DSCF1021

Advertisements

Méthode de base pour un pain au levain réussi

Pour de plus amples renseignements sur l’entretien du levain, veuillez consulter mon article sur l’entretien du levain.

L’article présent a pour objet de définir une méthode de base pour la cuisson de pains au levain que l’on pourra suivre ou adapter aux diverses recettes.

Il existe de nombreuses façons de cuisiner du pain au levain. Les méthodes sont presqu’aussi diverses que les boulangers qui les exécutent! D’après moi, celle qui suit est la plus simple et la plus fiable, mais ne vous gênez pas d’expérimenter, cela fait partie du plaisir!

1- Si le levain a été nourri au cours de la semaine, simplement retirer deux cuillers à soupe du levain réfrigéré et les mettre dans un bol avec une tasse de farine et une tasse d’eau. Bien mélanger et laisser fermenter pendant 12 heures. Si votre levain n’a pas été nourri récemment, le nourrir d’abord, puis en garder deux cuillers à soupe avant de le remettre au frigo.

2-Après 12 heures, ajouter au mélange 31/2 tasses de la farine de votre choix, 175 ml d’eau et 1 cuiller à soupe de sel et bien mélanger. La pâte sera un peu collante et aura tendance à briser lorsque vous la manipulerez :

3-. Prendre un bord de la pâte avec les deux mains et le tirer en pressant avec les doigts, puis replier vers le centre. Répeter ce processus de manière à faire le tour de la masse de pâte.

4-Étirer et replier la pâte ainsi après 15 ou 30 minutes à 2 ou 3 reprises. Lorsque la pâte sera prête elle sera beaucoup plus lisse et uniforme :

5- Maintenant, il est temps de laisser reposer la pâte. Si vous aimez une miche au goût prononcé, placer la pâte au frigo et la laisser fermenter (en couvrant le bol d’une pellicule en plastique) pendant jusqu’à 24 heure. Sinon, la laisser sur le comptoir et faire fermenter entre 2 et 4 heures. Le volume de la pâte ne doublera probablement pas, cela est tout à fait naturel. Toutefois, vous verrez que son volume augmentera beaucoup pendant la cuisson. Si l’on attend que la pâte double, il est possible que la miche lève peu ou pas pendant la cuisson et le résultat final ne sera pas aussi satisfaisant.

6- Former la miche et la placer dans un moule à pain graissé ou  dans un bol recouvert de farine (s’assurer de bien couvrir la miche de farine pour qu’elle ne colle pas). Pour former la miche, étirer et replier la pâte une fois de plus, puis former une boule. La couvrir d’une pellicule de plastique et laisser fermenter de 2 à 4 heures.

7- Préchauffer le four à 220 celcius pendant 30 minutes et placer un plat rempli d’eau sur la grille inférieure ainsi qu’une plaque en grès sur la grille du centre. Après 30 minutes, retourner le bol contenant la miche au-dessus de la plaque en grès de manière à y mettre la miche et cuire pendant 35 minutes. Si la miche est dans un moule à pain, vous pouvez églament choisir de la cuire à  froid. Placer le moule à pain dans le four et régler la température à 180 celcius. Cuire pendant environ 50 minutes.

Conseils pour éviter le burnout lié à l’école à la maison


En tant que parents éducateurs, nous sommes particulièrement vulnérables au burnout. Voici quelques conseils pour éviter de vous épuiser et pour préserver la joie d’apprendre :

1- Repensez vos priorités et simplifiez votre école à la maison. Quelles sont vos priorités? Vous pouvez passez des heures chaque jours à vous assurer que vos enfants exécutent des pages et des pages dans leurs livres éducatifs. Joyce Herzog, auteur qui a passé des décennies dans le système traditionnel d’enseignement et qui conseille maintenant les familles au sujet de l’école à la maison, déclare que 90 % de ce qu’un enfant apprend avant l’âge de 12 ou 13 ans sera oublié. Si  je repense à ce que moi-même je me souviens, je n’ai pas de difficulté à le croire. C’est pourquoi il est important de cibler ses priorités et de se concentrer sur les fondements. Le strict minimum est d’entourer ses enfants d’excellente littéraure et de faire des mathématiques une fois par semaine. Le reste du temps peut être employé à explorer les intérêts personnels des enfants.

2- Attendez que vos enfants soient plus vieux avant de commencer le travail scolaire. L’objectif n’est pas de gagner une compétition avec le système scolaire et de vous assurer que vos enfants sachent lire avant ou en même temps que le enfants qui vont à l’école. Le but est de fournir à vos enfants un atmosphère paisible et heureux foissonnant de ressources leur donnant l’occasion d’apprendre. Vous découvrirez qu’en vieillissant, ils apprennent beaucoup plus vite et de façon plus autonome. En effet, le but ultime est d’enseigner à vos enfants à devenir autodidactes. Charlotte Mason, une éducatrice anglaise du 19e siècle, affirme (ma traduction) : « L’apprentissage autonome est le seul apprentissage possible; le reste n’est qu’une facette appliquée sur la nature de l’enfant. »

3- Allouez du temps chaque jour pour recharger vos batteries. L’après midi, prenez l’habitude d’inclure à l’horaire une période pendant laquelle les plus petits font la sieste et les plus grands prennent une pause. Ce moment de tranquilité vous fera un grand bien. Vous pouvez également consacrer une partie de vos soirées à poursuivre vos intérêts personnels et accomplir des projets qui vous plaisent.

4- Habituez vos enfants à contribuer aux tâches domestiques. Dès trois ou quatre ans, vous pourrez enseigner à vos enfants à travailler avec vous pour le plaisir et pour comprendre qu’ils font partie de la famille et qu’ils ont la responsabilité de participer.

5- Allez jouer dehors, amusez-vous avec vos enfants! Parfois, vous aurez l’impression d’être un général qui donnent continuellement des ordres. Il vous fera un grand bien de tout laisser et d’aller vous amuser!

6- Donnez-vous la permission de mettre les livres de côté. Chaque enfant se développe à son propre rythme. Si vous voyiez qu’il n’est pas prêt à apprendre un certain concept malgré vos efforts, n’insistez pas. Mettez les leçons de côtés pendant quelques mois.