Manger le petit déjeuner: oui ou non?

J’ai commencé à repenser la pratique du petit déjeuner pour la première fois l’été passé. Dans le cadre de la diète d’intro à GAPS, tous les aliments typiques du petit déjeuner sont défendus. Manger du boeuf dans du bouillon avec du broccoli en se levant le matin n’est pas très attrayant pour la plupart des gens. De plus, je me suis mise à penser que les aliments qui m’étaient permis étaient ceux que consommaient la plupart des peuples traditionnels au cours de l’histoire et comme la préparation des repas leur prenait beaucoup plus de temps (ils devaient aller chasser leur animal, par exemple), ils ne mangeaient probablement pas tout de suite en se levant le matin. Et tout récemment, lorsque j’effectuais mes recherches sur la consommation du café, j’ai lu qu’en Europe, il était coutume dans plusieurs endroits de ne pas manger le petit déjeuner. Une personne commentait qu’après avoir déménagé en Amérique, elle avait commencé à manger ce repas, mais elle avait cessé en raison de certains effets néfastes sur son bien-être général. Donc, j’ai décidé d’expérimenter moi-même. Dès demain, je vais cesser de manger à mon lever; je vais simplement attendre d’avoir faim (j’imagine entre 10 et 11 h). À la fin du mois, je rédigerai un article sur les conclusions que je tirerai de l’expérience.

Pour l’instant, voici les raisons pour lesquelles il est peut-être préférable de sauter le petit déjeuner:

1- La plupart des aliments qui sont typiquement consommés pour le petit déjeuner sont malsains. Dès le lever, le corps doit augementer sa production d’insuline pour métaboliser les céréales et le sucre qui composent la plupart des petits déjeuners.

2- Il est logique d’assumer qu’à l’état naturel (sans nos aliments près à servir), l’humain ne mangerait pas dès son lever.

3- La consommation du petit déjeuner accroît la consommation calorique quotidienne, non seulement parce que nous consommons un repas de plus, mais la pratique augmente notre appétit pour le reste de la journée (peut-être en raison de la montée de notre indice glycémique).

4- Le petit déjeuner nuit à la concentration. Certaines études ont démontré qu’un jeûne d’une durée de 48 heures ne diminue pas les résultats obtenus à des tests cognitif. Par contre, de nombreuses personnes observent qu’elles sont plus alertes et productives si elles sautent le petit déjeuner.

Advertisements

Le café est-il bon au mauvais pour la santé?

Je souffre d’allergies et elles nuisent parfois grandement à ma qualité de vie. Par conséquent, j’apporte continuellement divers changements à ma diète afin de déterminer s’il est possible d’améliorer la situation. Je me suis souvent demandé s’il serait sage de cesser de boire mon café matinal (et bien souvent du midi). C’est pourquoi j’ai décidé de faire une petite recherche sur le sujet et de vous faire part de mes conclusions.

Raisons pour lesquelles le café est bon pour la santé :

1-Les antioxydants que l’on trouve dans le café protègent peut-être de certaines formes de cancer (sein, foie, peau), mais les résultats sont encore disputés.

2- Le café augmente la production de dopamine, ce qui diminuerait le risque de développer la maladie de Parkinson.

3- L’acide chlorogénique dans le café contribueraient à réduire les risques de diabète en diminant la charge glycémique d’un repas. Une substance antioxydante que l’on trouve dans le café pourrait également expliquer le risque réduit de souffrir de diabète chez les consommateurs de café.

4- Le café réduirait les effets amnésiques liés à la maladie d’Alzheimer (l’étude française, publiée dans le journal Neurology  d’août 2007, concernait des femmes âgées de plus de 65 ans qui consommaient 3 tasses par jour). De plus, le bienfait semblait s’accroître avec l’âge.

5- Les antioxydants dans le café réduiraient le risque de maladie cardiovasculaire chez les femmes âgées de plus de 55 ans selon une étude américaine effectuée en 2006.

6- Deux études de grande envergure (totalisant 130 000 sujets) ont conclu que même 6 tasses de café par jour n’augmentait pas le risque de mort prématurée.

7-Une étude démontrait que les femmes qui boivent 3 tasses de café par jour réduisent leur risque de dépression de 15 %. Je n’ai pas de diffficulté à le croire : les petits plaisirs de la vie permettent d’améliorer notre attitude et de voir le monde de façon plus positive.

 

Raisons pour lesquelles le café est mauvais pour la santé :

1- Le café peux causer des sautes d’humeur chez certaines personnes.

2- Le café est une drogue et certains ressentiront le besoin constant d’augmenter leur dose pour jouir de ses effets stimulants.

3- Une consommation élévée de café pourrait augmenter le taux de mauvais cholestérol dans le sang en raison de la molécule cafestrol.

4- La caféine pourrait accroître votre tension artérielle.

5- Une consommation élevée de caféine pourrait accroître le risque de fausse couche chez les femmes enceintes.

 

Conclusions:

Je l’admets, j’avais d’emblée un parti pris. En temps que mère au foyer de 5 enfants, je ne sais pas comment je pourrais me lever et trouver l’énergie d’accomplir toutes mes tâches sans mon bon café matinal. Toutefois, le café est un stimulant et il est important de ne pas en abuser. Les effets négatifs comme l’irritabilité, le manque de sommeil, les maux d’estomac et l’accélération du rythme cardiaque sont liés à une consommation trop élévée de café (plus de cinq tasses par jour). De plus, il faut faire attention à ce que l’on met dans son café. Certains cafés gourmets contiennent une grande quantité de sucre et parfois ils comptent près de 500 calories!

Autrement, le café constitue un rituel agréable qui permet au corps et à l’esprit de rester alerte. Toutefois, chaque personne métabolise le café à sa façon et pour certains, même une petite quantité causera des effets néfastes. À chacun d’apprendre à connaître son corps.

En outre, comme les antioxydants consituent un élément bénéfique important du café, il serait sage de s’assurer de consommer un café de qualité, biologique et de commerce équitable.