Stores bateaux faits à la main

version est si simple! Tout ce qu’elle nécessite est deux tringles à tension et le tissu choisi. L’idée n’est pas la mienne, elle provient du magazine Living de Martha Stewart du mois d’octobre 2012.

Donc, il suffit de couper le tissus à la largeur de la fenêtre en laissant environ 5 cm de plus de façon à laisser la marge de  coutures. L’ourlet de jupe décrit ici, correspond à la couture que j’ai employé pour chacun des cotés du tissu.

Cela comprend le premier et le deuxième repli.

 

 

Mes replis de chaque côté étaient moins larges, mais cela vous une idée du processus.

 

Pour le haut et le bas, c’est le même processus, mais l’ourlet est plus large car il faut s’assurer que les ourlets puissent laisser passer la tringle. Voici le produit fini:

 

 

Après la rédaction de cet article, j’ai découvert une meilleure façon de fabriquer des stores bateaux. Jugez vous-même, lisez l’article Fabriquez vos propres stores bateaux.

Advertisements

Je vis donc j’apprends

Le mouvement unschooling m’a toujours attirée. Je crois que la raison principale est que moi-même, en tant qu’adulte, j’apprends plus que jamais en poursuivant mes intérêts. Alors pourquoi en serait-il autrement pour mes enfants? Par contre, j’ai de la difficulté à abandonner entièrement les efforts scolaires. En fait, pour l’instant, je ne le veux pas. La question est de déterminer la proportion de notre temps qui sera consacrée aux travaux scolaires. J’élabore un horaire et je reviendrai sur le sujet. Mais pour l’instant, alors que la grande majorité des enfants sont retournés à l’école, mes enfants et moi-même continuons à nous occuper à exécuter des projets pratiques et à faire des excursions en plein air. Le mois de septembre est si beau, pourquoi le laisser passer en s’encabanant pour s’imposer les contraintes d’un horaire scolaire?

Le unschooling (l’apprentissage en liberté ou l’apprentissage infini) survient lorsque l’on découvre que la vie et l’apprentissage sont inséparables.